Ce dimanche 25 avril, à l’appel de collectifs citoyens et de représentants de la communauté juive, 20.000 personnes se sont rassemblés à Paris, au Trocadéro, avec un énorme positif policier de protection, et 25.000 dans toute la France, pour contester l’absence de procès pour le meurtrier de Sarah Halimi en 2017, Kobili Traoré. En effet, bien que son crime ait été reconnu comme antisémite, la cour de cassation, après de longs débats, le 14 avril dernier, a considéré le meurtrier comme irresponsable au moment des faits car il était sous l’emprise d’une « bouffée délirante aiguë » induite par sa consommation de cannabis.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.