Un nouveau confinement a été  instauré à partir du jeudi 29 octobre 2020 à minuit. Tous les rassemblements, toutes les célébrations religieuses après le 2 novembre, pour la  fête des défunts, sont suspendues.
La messe de la Toussaint devient ainsi pour beaucoup de fidèles la dernière célébration commune avec toute leur paroisse, entre catholiques, avant une période indéterminée.
Moment habituellement important de leur vie, cette messe l’est devenue plus encore après la décapitation de Samuel Paty, l’attentat de Nice, à la Basilique Notre-Dame-de-l’Assomption par un jeune Tunisien qui a fait trois morts, et les coups de feux tirés sur le prêtre orthodoxe à Lyon (qui s’avéra être un règlement de compte personnel).
Un hommage aux trois personnes tuées à Nice, et toutes les victimes d’attentat a été rendu.

Je remercie le père Emmanuel TOIS, curé de la paroisse, le célébrant de cette messe, ainsi que tous les officiants et les paroissiens pour leur chaleureux accueil.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.